Relâche

Il serait bien que je travaille un peu. Voire beaucoup. Tout dépend de l’objectif : prévoir à moyen terme (par exemple des sujets d’évaluation pour bientôt, ou les séquences suivantes) ou prévoir à long terme (par exemple les progressions de l’an prochain. L’an prochain. Quand il va falloir assurer le changement sur tous les niveaux en même temps).

Le problème c’est que je n’ai envie de travailler ni beaucoup, ni même un peu. Et puis après tout, mes séances de lundi sont prêtes. Il faut donc que je me décide, dans ma tête, à ne pas travailler du tout dans la journée, quitte à garder une heure ou deux ce soir pour cela. Alors je pourrai me permettre de faire pleinement d’autres activités. C’est l’inconvénient des métiers où l’on ramène du travail chez soi. Savoir comment organiser son temps pour travailler efficacement (il y a tellement mieux à faire à côté) mais sans se faire bouffer par son travail.

Aujourd’hui donc : relâche…

 

 

J’ai quelques « critiques » de retard sur mes livres lus…

 

Parfois, je ne suis pas inspirée dans mes choix de lecture. J’ai envie de lire, mais j’ai peur de ne pas apprécier le livre à sa juste valeur, parce que je suis débordée, ou fatiguée, ou stressée, ou préoccupée. Il reste des tas de bons livres dans ma bibliothèque que je n’ai pas encore lus, mais dans ces moments, je préfère m’en remettre au hasard.

 

Il viendra – de Jacques Attali – n’est pas un livre très long et c’est le premier reproche que je lui fais. Nous sommes placés dans un monde futur, pas très différent du nôtre mais tout de même assez pour que l’on ait du mal à appréhender l’organisation nouvelle de la société, les forces politiques, économiques, leurs positionnements…

Tout cela, Jacques Attali le décrit, forcément brièvement, en si peu de pages, et cela donne des apartés à l’histoire assez artificiels selon moi.

Ce qui fait l’intérêt de ce livre est que l’histoire est prétexte à une réflexion intéressante sur les croyances et en particulier sur les différences d’interprétation des textes par les différentes religions ou par les différents courants de pensée d’une même religion.

Par contre, l’histoire est assez étrange, ce qui n’est pas un problème en soi, mais je ne suis pas sûre d’avoir compris la fin, c’est tout de même assez gênant.

 

 

Quelques rayons de soleil : peut-être faudrait-il en profiter…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s