Le cercle, suite sans fin

Le cercle par Minier

Un thriller qui glace les sangs, bien davantage finalement que le précédent, reprenant les mêmes personnages, en partie seulement (par exemple, pas les morts dans un souci de crédibilité tout à fait atteint de ce point de vue).

Servaz est un flic dans l’air du temps, de par sa vie pas bien lisse, torturé de l’esprit juste ce qu’il faut pour ne pas s’ennuyer un brin tout au long des sept ou huit cent pages, qui tournent, qui n’arrêtent pas de tourner à l’image des aiguilles de ta montre qui n’en finissent pas de t’avertir que demain, tu auras la tête des mauvais jours, même pas à cause d’une putain d’insomnie mais juste à cause d’une putain d’histoire.

Un soir, Jules m’a dit « Tu ne finiras pas ton livre ce soir » au vu du paquet de pages qu’il me restait à lire. Je lui ai répondu « Non, pas ce soir, mais peut-être bien cette nuit. » Et ça n’a pas raté.

De nos jours, c’est l’inflation dans le suspense, tu en as deux ou trois fois plus pour le même prix, celui d’un seul livre, avec un style qui n’a plus à rougir de la comparaison avec celui de genres littéraires plus présomptueux mais pas forcément aussi distrayant.

Le tout est de s’attacher aux personnages, aux flics particulièrement, voire à leur famille, qui sont maintenant complètement partie prenante des enquêtes qu’ils mènent. Obligés, avec les nouveaux auteurs, de donner à fond de leurs personnes, pas comme un Columbo, qui daignera tout juste en parler à sa femme.

Là, franchement, sans le flic, ce flic là, exprès, pas la peine d’en chercher un autre pour résoudre l’affaire, il n’y a plus d’affaire. D’ailleurs, si vraiment ces flics veulent lutter contre le crime, je leur conseille vivement de démissionner de toute urgence et le taux de criminalité baissera immédiatement.

Bon, en résumé, c’est un super livre que t’as pas envie qu’il se finisse tellement il est bien. D’ailleurs ça tombe bien, parce qu’à la fin, il est pas vraiment fini encore, sans pour autant te laisser sur ta fin (trop fort Minier aussi).

Vivement le prochain !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s