Ex…

L'Héritier du roi Arthur, tome 1 : Chroniques des prophéties oubliées par Crapez

L’idée m’est apparue fort sympathique. Une histoire de la veine des chevaliers de la table ronde, en littérature jeunesse.

Et les personnages sont plutôt bien réussis : le héros… au sortir de l’adolescence, qui se doit de grandir pour mener à bien sa mission, ce qui en fait une quête initiatique. Tous les autres personnages, issus des légendes, de la fantasy, de l’imaginaire historique : fées, dragons, centaures, vikings… Et les lieux : Brocéliande, Avalon, les Enfers… C’est dense.

Ce roman est vaste et dense avec seulement trois centaines de pages pour y caser tout cela. Ce qui donne une impression de survoler l’histoire. La narration m’a d’ailleurs semblé un peu trop académique, trop extérieure, ce qui donne un côté un peu artificiel à certaines actions.

Cette lecture m’a intéressée mais pas captivée, peut-être est-ce moi qui avait un petit quelque chose en trop – le manque de jeunesse – pour apprécier ce roman à sa juste valeur, pour m’enthousiasmer davantage et pour m’émouvoir d’un imaginaire que je connais déjà.

 

Merci à Babelio d’organiser masse critique et merci aux éditions Zinedi d’y participer.

 

Cette lecture m’a donné furieusement envie de revoir Excalibur, le film de John Boorman, que je trouve magnifique, surtout au début, plein d’esthétisme.

 

Notez que l’histoire se répète : les hommes se battent, l’épée de pouvoir est perdue à cause de l’arrogance d’un homme.

Des tournois ont lieu pour permettre de trouver le nouveau roi. Les plus grands chevaliers s’affrontent pour avoir le droit de se présenter devant le public pour prendre le pouvoir.

 

Quand soudain, un jeune sorti de nulle part, même pas adoubé, se permet presque par inadvertance, de s’emparer du pouvoir. Il est aimable, d’ailleurs il est aimé de tous et il réunira tout le monde autour d’une rotonde, d’une table ronde, pardon.

Voilà, on en est là de l’histoire.

J’hésite à vous raconter la suite…

Je rappelle tout de même que dans l’histoire, il y a la méchante Morgane qui veut s’emparer du pouvoir, elle attend son heure.

J’ai hâte de reconnaitre Merlin, Guenièvre, Lancelot et Perceval…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s