Colère intemporelle

Il y a des colères froides et des colères hystériques, il y a des colères brèves et des colères enracinées en nous, il y a des colères solitaires et des colères collectives, il y a des colères individuelles et des colères universelles.

A entasser en nous trop de colères, à les étouffer, elles risquent de tourner au vinaigre…

C’est l’été, et les vacances. Une période où le temps semble d’habitude suspendu, en France. Cette année, la politique a été un peu plus présente il me semble. Et dans le monde, quelques hommes colériques se font entendre, d’une mauvaise colère, inaudible et détestable.

 

Pendant mes vacances, j’ai lu Les raisins de la colère de John Steinbeck.

Les Raisins de la colère par Steinbeck

Époustouflant.

Pour l’instant, Steinbeck me plait sans que j’accroche sur le style au départ du livre. Ce fut le cas pour Des souris et des hommes et pour En un combat douteux. Je savais que ce serait le cas également pour celui-ci. Et en effet, le début m’a semblé long et lent. Mais c’est ce qu’il me faut pour entrer dans un rythme propre à un auteur, propre à une histoire, propre à un contexte.

Époustouflant de rentrer dans une époque et un lieu tout à fait différent de celui que l’on connait : aux États-Unis, dans les années 30…

Époustouflant comme les thèmes sont toujours d’actualité : migrations, industrialisation, confiscation des richesses par ceux qui possèdent le pouvoir, la loi du marché et les prix, le processus de la grève et ce qui la mène à l’échec, considérations écologiques avec la monoculture et l’épuisement des sols…

Époustouflant d’être pris dans cette lente descente au cours du voyage de l’Oklahoma à la Californie : désillusion.

Époustouflant d’assister à la naissance d’une conscience politique chez Tom Joad !

 

Certains livres, certains auteurs méritent leurs prix (et je ne parle pas d’argent).

 

Belle lecture !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s