Le jour d’après

P1070501bisPhotographie non libre de droit

Au jour le jour

« Le changement, c’est maintenant » a décidé mon Jules il y a deux ans, en laissant tomber son boulot de prof fonctionnaire pour se reconvertir dans l’artisanat.
Après deux ans, qu’en est-il ? L’installation dans sa nouvelle activité est longue.
Forcément, il faut apprivoiser de nouvelles machines, apprendre de nouvelles techniques, s’organiser, se diversifier déjà aussi…
Il faut gérer le côté administratif, le côté technique et le côté commercial.
Il faut apprendre à s’enthousiasmer et se désespérer, sans pour autant flancher.
Je vous invite à aller voir son site, Sylvakal, avec le lien suivant  :
https://sylvakal.com/blog/

 

Après Le jour d’avant

Entre deux moments d’écriture, un peu de lecture, et finalement d’écriture encore pour l’avis à donner sur Le jour d’avant de Sorj Chalandon :

Le jour d'avant par Chalandon

Premier contact avec l’auteur, sur recommandation, moment que je redoute donc un peu : peur de ne pas aimer, de ne pas être à la hauteur d’aimer, de froisser en disant « non, non, je n’ai pas aimé cet auteur que tu m’as pourtant vanté comme tellement bon ». C’est absurde, mais c’est ainsi : certains bouquins ont une pression supplémentaire à dépasser de par leur réputation.

Donc Le jour d’avant. Le début commence. Ni bien, ni mal. C’est bien écrit et on adopte vite la perspective proposée : celle du personnage principal et narrateur, Michel Flavent.

Oui, mais voilà. Passée la prise de connaissance, c’est long. C’est qu’il ressasse un peu, le Michel. On a finalement l’impression qu’il a fait le tour de la question, et nous avec.

Et tout d’un seul coup, il se passe finalement quelque chose, et ça s’accélère. Tout compte fait, on se surprend à attendre la suite. Jusqu’au bout, il y a un côté un peu agaçant, dû à la personnalité du narrateur (impossible d’en dire plus), mais dans l’ensemble c’est une belle réflexion sur les rapports que l’on a aux souvenirs du passé – là aussi, bien obligée de rester très vague.

Et je crois que tout ce qui n’est pas réglé au sujet de notre enfance ressort un jour ou l’autre, et que l’on devra s’y confronter au temps de la vieillesse…

 

4 réflexions sur “Le jour d’après

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s